Sophie Joignant et Chelson Ermosa à la Médiathèque de Saint-Esprit

Hier je suis allée écouter mes deux co-locataires temporaire. Deux univers fort différents reliés par un trompettiste de talent, Joel Fortict. J’ai voltigé depuis le haut du plus haut du ciel depuis le royaume ou le fils musicien devient roi jusqu’au plancher de danse ou des souliers endiablés dansent sans la danseuse pour finir par aboutir entre les oreilles et la crinière d’un cheval beau comme l’azur. Tout ça en compagnie d’une multitude de rêveurs et de rêveuses assemblés dans une même ferveur, à Saint-Esprit, au sud d’ici. Dans une jolie salle neuve, entourée de livres discrets, qui, en cachette,  (je les ai vus mais chut!) baillaient de leurs pages toutes grandes ouvertes pour tenter de tout capter eux aussi. Tout ça sous l’oeil de ma fidèle caméra Cyclopine, qui a rapporté tout ça dans son ventre menu ou j’ai puisé de quoi vous en rendre conte sur Tontube, claudehamelconteuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s