Deux heures de contes au Collège Paul Symphor, Le Robert,Martinique

Ce matin de tôt matin, je suis partie avec un collègue, David Merour de la Guyane  et une accompagnatrice hors pair de chez Virgul, Élisabeth Olvera, de l’autre côté de l’île, vers Le Robert. Nous avons passé deux heures délicieuses en compagnie d’élèves de sixième, élèves du Collège Paul Symphor, des classes de sixième réparties en deux groupe pour deux fois une heure de contes et musique. La présentation de l’activité-conte par Mme Danielle Fossette, membre du corps professoral dudit collège et également auteur de roman, théâtre, poésie et contes,  fut suivie par celle de Virgul et du Festival Contes et musique dans la Cité par Elisabeth, notre relationniste chevronnée…Ouis j’ai ouvert notre double prestation à la trompette, Tatatadadatada…Voilà M David qui nous  raconte l’histoire du petit cochon qui ne voulait pas entrer dans la maison,  re-trompette et j’enchaîne avec Pierre au coeur de pierre… re-trompette et David présente le conte Bobadi, une petite fille qui devient la mère de tous les poissons de la Guyane, après quoi je conte Les trois coureurs de bois puis le tout se termine …à la trompette. Les élèves  quittent. Contents. Après une pause de dix minutes, un deuxième groupe, d’environ 60  élèves, s’installe. Re présentations, re trompette, re Petit cochon de David, re trompette, puis j’enchaîne avec Le partage de l’héritage, Le contrebandier et L’homme qui préférait la lune, trois courts contes de Nasrédine, suivis de: Le petit tailleur de pierre. Après ré-introduction à la trompette du Sieur David, celui-ci  enchaîne avec l’histoire de la méchante tante qui tue sa nièce qui se change alors en pied de piment magique et se venge…Trompette toujours et j’entonne  une chanson du Québec, C’est l’aviron qui nous mène… que je fais suivre d’un court conte de la Nouvelle-France, trompette, toujours brièvement, David présente son Ti-Jean pas trop trop intelligent mais plein de bon sens, et je boucle la boucle avec trois énigmes qui font que les élèves se creusent le coco…et rigolent. Ainsi se sont passées les deux heures, bien remplies, en bonne compagnie. Des yeux pétillants, des réponses qui fusent, de grands sourires, de beaux enfants!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s