Comme la neige a neigé

Il a comencé à faire froid le 15 novembre. 4 mois de froid dur. Froidure qui perdure. Tu vas tu va finir par finir de nous quitter? Ma phrase rituelle: J’aime mieux être au début mars qu’au début novembre. Oui, oui c’est beau l’hiver, si y avait pas Nowel en plein milieu ce serait super. J’hägui Nowel. Fête désincarnée ou le principal échange de cadeau est celui d’une belle grosse grippe. Je crois que je vais tout faire pour fuir le prochain. Fuir m’enfuir ou m’enfouir. Vers mon chalet mal isolé, vous les tropiques, ou sous la couette. Toc Toc Toc Toc,  qui vient tocker à ma fenêtre? Mon oiselle cardinale, qui depuis un an vient cogner son bec sur ma fenêtre.  Si je suis ailleurs qu’à mon bureau, je l’entends de loin c’est comme un signal, je l’entends et je viens travailler. Tiens je vais lui donner un nom aujourd’hui. ma cardinale va s’appeler Pavlova. Aujourd’hui: écrire mes trois nouveaux contes, deux biographiques, un autre biographique-fictif,  et ma balade contée, du moins les avancer, substantiellement. Choisir les chansons. Ça vient vite mai. Et du 22 avril au 2 mai je suis en tournée avec Contes Nomades. E mes 4 complices, martiniquais, martiniquaises. Nous serons 5 et nous irons au bois, tandis que le loup n’y est pas. Une tournée de conte au Québec. Que je vais faire fleurir tous les ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s