Gracias a la vida.

 

Une chanson de Violeta Parra, diffusée mondialement par Mercédès Sosa.Un coup de coeur, que j’ai interprété sur mon premier cd,  »Entre la chair et l’écorce » en 2002 et qui revient dans ma vie, avec ce conte afro-cubain enseigné par la majestueuse Coralia Rodriguez. Tant d’amour, ça donne des ailes! Au Festival de Contes et légendes en Abitibi Témiscamingue, en mai dernier. Voici le conte que j’ai interprété:  »En parlant d’astronomie ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s