Celle qui porte le ciel, atelier d’écriture de conte et d’initiation au tournage vidéo-Les Artistes à l’école

images (7)matilda_joslyn_gageimagesimages (1)Répertoire-Ministère de l'Éducation du Québec-C Hamel_001images (5)

ATELIER D’ÉCRITURE DE CONTE ET D’INITIATION AU TOURNAGE VIDÉO

KARONIENHAWl*, CELLE QUI PORTE LE CIEL

L’atelier débute par conte un évoquant la vie Matilda Joslyn Gage (1826-1898) et les conditions de vies des femmes de son époque.

Activiste des premiers jours, anti esclavagiste passionnée, Gage, témoin de la grande autonomie décisionnelle des femmes autochtones vivant dans son entourage, en fut si profondément inspirée qu’elle dédia sa vie, dès 1865, à mettre sur pied le mouvement des revendications féministes qui allait mener au droit de vote des femmes.

Un conte court est ensuite créé collectivement autour d’un personnage vivant de l’intimidation, en quête d’allié(e)s pour préserver son intégrité physique et morale. Le conte fait l’objet d’un tournage en plusieurs prises ou sont explorées des compétences différentes à chaque prise.

Un atelier de trois heures, qui s’adresse à toutes et tous dès l’adolescence.

Claude Hamel est conteuse, auteure-compositrice, interprète, trompettiste, formée en 1985 en cinéma documentaire à l’Office national du film, vidéaste, formatrice, membre des Artistes à l’école. Ses contes et ses ateliers métissent biographies, histoire, contes traditionnels amérindiens, contes traditionnels européens revisités au féminin(!) et récits de vie issus de son expérience personnelle qui l’a menée de plateaux de tournage en lieux mythiques aux quatre coins du monde. Initiée au conte en 1998,Claude consacre tout son temps à partager l’art de conter au féminin.

*KARONIENHAWl, nom donné à M. J. Gage par les ainées du clan du loup.

The wizard of Oz, l’un des premiers livre à mettre en scène une jeune femme autonome, reprends les thèmes de ses croisades et a été écrit dans sa maison sous son influence et soutien constant par son beau-fils.